Se créer une épargne, chacun y pense, mais quel placement choisir? En ces temps troublés la question ne s’est jamais autant posée. Les taux chutent, la fiscalité évolue sensiblement ces derniers temps, les épargnants ont moins confiance qu’avant dans le système, la crainte d’une nouvelle crise est présente…

Néanmoins, dans ce brouillard d’informations, un placement demeure relativement stable et apprécié, et ce pour de bonnes raisons : l’assurance vie.

Rappel de ce qu’est l’assurance vie

L’assurance vie est un contrat de placement financier, qui permet au souscripteur de placer son argent et le faire travailler afin de générer des intérêts. Tant que le souscripteur vit, il demeure le titulaire et le bénéficiaire du contrat. En cas de décès du souscripteur le bénéficiaire se verra remettre les fonds placés et générés durant la période de vie du souscripteur. Voici un site pour aller plus loin sur le fonctionnement de l’assurance vie.

L’assurance vie, un taux toujours attractif

La situation financière mondiale a entrainé une baisse des rendements de l’assurance vie, en raison d’une baisse généralisée des taux d’intérêts sur les placements. Bien que les rendements semblent poursuivre leur baisse, l’assurance vie qui dépasse les 2% pour certains contrats et demeure attractive. Pour rappel l’inflation sur une année ces dernière temps ne dépasse pas les 0,30%. Ainsi les fonds placés en assurance génèrent toujours plus que l’inflation ne fait perdre.

A noter, qu’avec une baisse généralisée, les bons contrats, sont plus risqués qu’avant, ce qui redonne un peu de sens au placement. Pour avoir un bon rendement il faut accepter une part de risque. Un risque qui est relativement encadré. L’assurance vie sera toujours un contrat plus sécurisé que d’autres.

L’assurance vie et la nouvelle fiscalité

Le plus grand concurrent de l’assurance vie en termes de placement c’est l’immobilier. Mais cela est appelé à changer. Le gouvernement Macron vient de décider, par ordonnance, d’enterrer l’ISF et de le remplacer par l’IFI, l’impôt sur la fortune immobilière.

Ainsi, ce nouvel impôts frappe directement l’immobilier. Donc l’immobilier ne serait plus un aussi bon placement qu’avant. En ce qui concerne l’assurance vie, malgré l’augmentation de 1,7 point de la CSG, la portant à 17,2% au lieu de 15,5%, et l’instauration d’une “flat tax”, l’assurance vie demeure relativement épargnée par les nouvelles dispositions fiscales.

En définitive, même souffrant d’une baisse de rendement, l’assurance vie génère plus que l’inflation ne fait perdre et reste épargnée par les dispositions fiscales, pour ces raisons l’assurance vie reste un placement sûr et apprécié.

De plus, en plus d’être un placement intéressant il ne faut pas non plus perdre de vue que l’assurance vie est une assurance qui pourra protéger votre descendance en cas de coup dur. C’était d’ailleurs l’esprit de base de cette formule qui a par la suite évoluée, pour aujourd’hui devenir plus un placement qu’une réelle assurance en tant que telle. Aussi, ce placement a donc une double casquette intéressante puisqu’elle aura également vocation à assurer vos arrières en plus de vous faire gagner de l’argent.