La chaudière est un élément principal dans chaque système de chauffage. Elle permet de produire et de pomper l’eau chaude dans tout le logement. Au niveau du marché, les chaudières se déclinent en large gamme pour satisfaire tous les besoins. Bien étudié son choix avant d’acheter sa chaudière constitue une étape primordial pour éviter tous regrets par la suite. Que ce soit dans le cadre de construction de votre habitation ou dans le cadre de rénovation plusieurs critères sont à prendre en considération pour bien choisir votre chaudière.

Quels sont les différents types de chaudières :

Choisir la bonne chaudière qui s’adapte bien avec votre maison est l’un des critères principaux à prendre en considération. Voici les principaux types de chaudières qu’on trouve à notre disposition au niveau du marché :

Les chaudières mixtes :

Ce type de chaudière regroupe l’efficacité du chauffage de l’eau et du chauffage central. Cet appareil permet de chauffer l’eau froide et de la pomper vers les radiateurs. Le principal atout qui caractérise les chaudières mixte est le fait d’obtenir l’eau chaude d’une façon presque instantanée. Néanmoins, elles ne conviennent pas pour les habitations grandes ou disposant de plusieurs salles de bains.

Les chaudières ordinaires :

Ce type de chaudière permet d’alimenter le chauffage central qui se rempli de vase d’expansion et ceci d’une façon directe vu que la production de l’eau chaude s’effectue dans un ballon d’eau chaude à travers un échangeur de chaleur. Les chaudières ordinaires sont idéales pour les grandes maisons vu qu’elles peuvent alimenter plusieurs radiateurs à la fois. Le grand inconvénient que présente cette chaudière est la réduction de la pression de l’eau au niveau du système. 

Les chaudières de système :

Leurs fonctionnements est proche de celui des chaudières ordinaires. Le grand atout qu’elles présentent c’est qu’elles peuvent fonctionner sans réservoirs d’expansion. Pour ceci elles sont idéales pour les habitations qui disposent de quelques sources d’eau chaude.

Quel type de carburant ?

Les types de carburants consommés par la chaudière sont multiples notamment, l’électricité, le propane liquide, le gaz naturel et le mazout. Cependant, le gaz naturel constitue le combustible principal qu’utilise par les chaudières. Cette énergie est utilisée fréquemment au niveau des zones urbaines. Dans les zones là où le gaz naturel n’est pas beaucoup disponible, le propane est la source d’énergie la plus courante. Celui-ci est généralement stocké au niveau d’un réservoir qui peut être situé au-dessus ou sous terre. En fait, le propane est livré d’une façon périodique.

En réalité, plusieurs chaudières consommatrice du gaz naturel peuvent être transformées pour devenir consommatrice de propane et vice versa. Le pétrole est aussi l’énergie la plus courante au niveau des zones là où le gaz naturel n’est pas beaucoup disponible. Chaque propriétaire possède un réservoir là où il stock le carburant livré d’une façon périodique. Au niveau des zones rurales, où le bois est largement disponible le charbon est la source d’énergie principale et la plus économique. Les chaudières sont alimentées manuellement lorsque le chauffage est activé.

Efficacité

Les chaudières qui existent au niveau du marché présentent un rendement qui oscille entre 80% et 96% de l’efficacité annuelle d’utilisation du combustible ou AFEU tous court. Ainsi, la cote AFEU présente l’estimation du pourcentage de la conversion d’un carburant en chaleur et indique le coût de fonctionnement d’une chaudière. L’efficacité standard est située entre 80% et 84%.

Les chaudières à efficacité standard, utilisent un échangeur de chaleur en fonte et une cheminée.  Ces produits sont un peu chers et utilisent des matériaux de ventilation qui sont largement disponibles.

On trouve aussi les chaudières hautes efficacité dont la cote AFEU dépasse les 90%. Elles utilisent des échangeurs de chaleur fabriqués à partir de l’acier inoxydable ou de l’aluminium et ceci dans le but de garantir un meilleur équilibre entre efficacité et durabilité.

Cote d’efficacité élevée est-elle importante ?

La déperdition de chaleur  est très importante au niveau des chaudières à efficacité faible. Ceci nécessite plus de consommation en combustible pour fonctionner d’une manière optimale. Les vieilles chaudières âgées plus de 10 ans présente un taux d’efficacité qui varie entre 50% et 70%. Cela implique que 30% à 50% du combustible utilisé est gaspillé.